jour 4 : AMFILOHIA - IOANNINA 

 

Le long de la route vous trouverez souvent des marchands d'oranges. 

 Avant d'arriver à IONANNINA, il faut visiter le théatre antique de DODONI (photo de gauche) , situé dans un site magnifique entouré de montagnes avec vue sur les neiges éternelles (voir à droite). Comme le site est peu connu, et situé au bout d'une toute petite route en lacets étroits, il y a beaucoup moins de touristes qu'à EPIDAURE. Le théatre est assez bien conservé, et situé dans un cadre magnifique. N'ayez donc pas peur de vous engager sur la petite route qui y conduit; roulez prudemment !

Avant d'arriver à IOANNINA, sur la gauche de la route, un coup d'oeil au palace hôtel qui se dresse majestueusement, dans lequel vous ne dormirez jamais, sauf si vous gagnez au loto.

A IOANNINA, éviter la première taverne à gauche de la citadelle en regardant le lac: pas cher mais souvlakis très grasses et pas terribles. Messieurs si vous allez aux toilettes dans cette taverne vous remarquerez la fenêtre basse qui donne dans la ruelle qui passe derrière la taverne, et par laquelle on peut se faire une idée de votre anatomie.

IOANNINA est une ville très animée, où on rencontre beaucoup de jeunes (université à l'entrée de la ville). Mesdames et mesdemoiselles, beaucoup (trop ! ) de bijouteries présentant des articles en argent ; messieurs à vos porte-feuilles ! Dans la rue principale (averof ) le patron d'un kiosque qui vend également des boissons est très fier de nous parler dans un français très correct (il a séjourné en France). Vous trouverez dans les innombrables boutiques des choses bizarres comme des armes anciennes (?) pistolets ou sabres. Ne faites pas comme nous : ne vous perdez pas dans les petites ruelles qui se ressemblent toutes ! Si vous êtes gourmands, goutez une glace chez DIETHNES, par exemple à la castagna (chataigne), parmi des montagnes de gâteaux. La promenade autour de la citadelle au bord du lac s'impose, ou la traversée vers l'ilôt dans un des bateaux qui la proposent.

Nuit à l'hôtel PALLADION, assez class mais assez cher (19 000 GDR pour deux), qui offre l'avantage d'avoir un parking gratuit, et des chambres qui donnent sur une partie non bruyante A gauche une vue du lac prise de notre hôtel..

La taverne TO MANTEIO est très recommandable, située à gauche en arrivant vers le lac par la citadelle (5600 GDR pour deux).

 

   

RETOUR A L'ITINERAIRE NORD